L’Image: la haine déforme t-elle les traits?Un « reportage » saisissant…

On ne peut pas parler de l’image et de sa beauté, sans parler de l’image et de la haine,  sous prétexte que ce sujet dérange. La haine détériore les  traits d’un visage et d’un corps de façon spectaculaire…

On peut ainsi se demander si une image, une photo, un dessin n’ont pas une existence en soi?

Dans ce sujet, il n’y a pas à mon sens de hiérarchie particulière à donner à une forme de fanatisme quelconque.Mais certains dans l’histoire sont récurrents, d’autres naissent, disparaissent et renaissent bien plus tard, de nouveaux apparaissent.Tous ont des traits communs.

Les écrits, les images et les témoignages s’effacent parfois au cours du temps, mais leur empreinte terrifiante fait partie de notre histoire collective.Certaines images parfois réactivent notre attention.On a coutume d’affirmer que le racisme nait souvent du manque de connaissance et de la peur de « l’autre »? C’est en partie vrai mais n’explique pas que certains peuples se connaissent parfaitement et se massacrent alternativement depuis des millénaires.

Chacun fera la lecture qu’il veut de ce simple reportage qui suit, sa propre interprétation et pourra estimer ou non convenable ou pas de l’afficher délibérément.

D’autres témoignages peuvent être aussi présentés en sens opposé.Celui-ci m’est parvenu au cours d’un simple échange et j’assume mon choix de l’afficher.

Dans tous les cas, probablement il déclenchera une réaction pouvant être graduée et aller aussi jusqu’à la plus totale indifférence ou adhésion.

Si on a le le « droit » de prendre un sujet à la rigolade, il n’y a aucune raison non plus de ne pas le prendre au sérieux.

Le sujet de fond est, peut-être, que le devoir impérieux est souvent de ne pas juger.

Mais parfois aussi, mieux qu’un long discours, l’image nous rappelle à l’éthique, dont un des aspects est de ne pas accepter ce qui est inacceptable, en tant que simple humain tout simplement.

A une époque où nous sommes souvent manipulés par l’inventivité et les techniques de communications, certaines images dans leur brutale vérité peuvent aussi simplement nous faire réfléchir et quitter le confort douillet de nos certitudes.

 

 Ce reportage a été fait par Lynda Bismuth

http://conseilsenimage.canalblog.com/

« Aucun être humain sur cette terre né raciste et antisémite« …

enfance

Pour que le racisme et l’antisémitisme s’imprègnent dans le comportement humain, il faut que celui-ci soit gavé jour après jour aux codes et aux langages de la haine…

 

 Et il est préférable que cet individu soit très jeune, pour son esprit « malléable »  à l’endoctrinement …

Le langage de la haine est tellement bête et absurde dans ses fondements, dans sa logique, et dans son ignorance…

47613814passion_of_christ_jpg

La haine a besoin d’utiliser tous les clichés, les préjugés, les rumeurs les plus incensés à travers l’image et sa communication… 

Le juif en 1903

Le juif en 1940

 

Ci-dessous tous les clichés de la propagande antisémite, depuis des siècles sont réunis, le juif au nez crochu,  grandes oreilles et regard du diable, les dents de requin, la bague en or, les drapeaux du sionisme et de son ami l’américain, et surtout transformer la shoah en détail de l’histoire. Pourtant… Cette affiche date de 2013  et fait un tabac sur la toile du web.

 

Et on constate que les rumeurs les plus folles perdurent  dans les mémoires collectives au fil du temps…

Les israélites en 1940

Les israélites en 2013

affiches

La haine ne peut pas se passer de méthodes perverses, et de diviser les êtres humains entre eux, sous peine de ne plus exister…

Diviser les êtres humains sera le premier challenge de la haine pour exister,

int_45054

et tout commencera  par la communication de « l’image », et des mots, pour dénoncer  les différences qu’il y a entre les êtres humains…

 

 Le rejet de l’autre induit le repli sur soi…

Et engendre le communautarisme…

 Chaque communauté rejetée s’unira par necéssité, pour trouver réconfort et soutient entre elle…

L’injustice de ce rejet provoquera la colère de certains, et là où il y a colère, la haine n’est jamais très loin pour faire son recrutement…

 Et c’est dans ce décor que « les différences » se diviseront…

Et c’est dans ce processus que la haine étendra son pouvoir pour prendre possession des espaces qu’elle s’appropriera.

Et c’est dans une confusion d’images, que la haine se glissera insidieusement pour créer « l’amalgame » …

sipa_00524991_000006

Et ainsi maintenir la division entre les êtres humains à travers les clichés que véhiculent les différents aspects de l’image, afin que la haine puisse régner en maître des lieux…

large_20american_20history_20x_20blu_ray6

 Le pire ennemi de la haine n’est pas la guerre… Au contraire elle adore ça !

 Ni l’amour, qu’elle méprise au plus haut point…

Image du Blog mabulle78.centerblog.net

 Contre toute attente le pire ennemi de la haine… c’est la « Beauté » …

l_enfance552710_363661963722726_1907814350_n

L’enseignement de la beauté en toute chose…

l_enfance183661_343390319083224_831159811_n

La lecture du monde nous parle de la différence comme une grande richesse…

l_enfance

A partager …

Boudha

 Dans l’univers on peut naitre…

avec l’image d’un chêne…

ou l’image d’un Olivier…

enfance_

D’une rose…

l_enfanceee

Ou la fleur d’un cactus…

Avoir des modes de fonctionnement différents…

Et pourtant faire partie intégrante de la chaine de la diversité, Comme une nécessité à la vie elle-même…

couleur262144_369246776524851_1373717165_n

L’éducation se concentre « trop » à apprendre la division…

Mais pas assez la lecture du monde, sa beauté, son image, et le respect qu’on « doit » lui porter…

l_enfanceees

Et cela dès le plus jeune âge pour comprendre sa « raison d’être », sa place, et l’estime de soi…

l_enfance470818_317408911681365_970600292_o

Cette compréhension et cette connaissance sur la valorisation de son image, et de la beauté en toute chose, apporterait une avancée spectculaire à l’humanité.

 

Bien plus que n’importe quel progrès « techno-logique » actuel.

 

Accueil Articles
© Copyright 2014 Publié par Jean-Michel Imperatrice Psychanalyste et psychopraticien
www.jmimperatrice.fr, tous droits reservés. Reproduction interdite sans accord préalable.