Dépression et deuil : points communs et différences

« Demander à un dépressif d’exprimer sa volonté est comme demander à un cul-de-jatte de courir le 100 ms » 

Alain MEUNIER

Schéma et définitions dépression/deuil :

 Le malade se conduit à l’égard de lui-même comme chacun de nous se conduit à l’égard d’une personne proche qui est décédée (réaction de deuil).

Si on schématise le processus du deuil dans le psychisme du sujet avec des caractéristiques très proches de la dépression 

Ce schéma « grossier »  ne pose pas le débat, bien contreversé, de la durée

Schéma deuil

 


 

On peut dire que c’est une brèche ouverte entre le pathologique  et le « normal » :

Chacun d’entre nous a connu des pertes, des deuils de personnes, objets, idéaux, idées.

La similitude deuil/dépression avec leurs particularités sera abordée ensuite.

Symptômes généraux de la dépression : 

-Anéantissement de soi

-Fatigue        

-Ralentissement psychique et moteur

-Engluement de la pensée

-Culpabilité et autodérision, auto reproches, auto insultes

-Sentiment de petitesse

-Désintérêt pour monde extérieur et des tâches courantes de l’existence

-Plaintes fréquentes parfois paroxysmales

-Auto persuasion d’une mort éminente par maladie organique (le dépressif est souvent hypocondriaque)

-Attente délivrante  d’un châtiment terminal pouvant conduire à un suicide soit impulsif soit raisonné et prémédité.

-Possibilité d’hallucinations sur sa propre mort (visualisation d’un échafaud, hallucinations auditives de tiers parlant de sa mort)

Il est à noter dans la différence entre la dépression et le deuil :

-La dévalorisation de soi et l’attente du châtiment salvateur n’apparaissent pas dans le deuil

-Dans le deuil disparition de l’objet aimé dont on est douloureusement conscient

-Dans la mélancolie, cette perte d’objet est soustraite à la conscience.

Les manies :

-La manie en psychologie n’a pas le même sens que dans la vie courante : ce n’est ni un tic ni une habitude tyrannique, mais un état de « folle excitation «  psychique et motrice.

-Les symptômes principaux variant selon sa gravité :

            -Plaisanteries ou propos débraillés

            -Attitude familière et vêtements parfois excentriques

            -Ne tient pas en place

            -Acuité accrue des sens mais l’attention ne peut se fixer

            -Fréquence des rechutes

            -Contrariété facile si opposition

La fréquence des rechutes est un critère de diagnostic. Le début de l’accès maniaque peut avoir des conséquences sociales graves en raison de l’abolition du frein moral. Elle conduit souvent à l’hospitalisation pour aussi protéger le patient de toute agitation extérieure.

Quelques remarques :

Le but de cette présentation est plus la symptomatologie de la dépression que son étiologie et son traitement.

Il m’a semblé intéressant d’ajouter aux références bibliographiques, des sources audiovisuelles :

Interview télévisée d’Alain MEUNIER. Président de SOS dépression et interview de membres de l’association France-Dépression.

« Le témoignage de certains malades est poignant : la souffrance et douleur sont permanentes, les malades ont honte de leur état et de leur dépression. »

Le contraste est frappant avec l’interview de malades « guéris «  toujours membres de ces associations Leur joie de vivre et bonheur peut être un puissant message aux malades et leur démontrer que la dépression peut se guérir.

Selon l’interview des psychiatres elle atteint prioritairement des personnes « pleines de vie, très actives et fourmillantes de projets ».

 

 Bibliographie succincte (en outre des études classiques)

-« Psychologie clinique «.Bernard ROBINSON. Ouvertures psychologiques. Ed. De Boeck. Université.2005

-« Les prodigieuses victoires de la psychologie »Pierre DACO. Ed. Marabout.1973

-« Dictionnaire de la Psychologie ».Roland DORON et Françoise PAROT. Ed.PUF.1991

-Interview télévisée d’Alain MEUNIER. Président de SOS dépression et interview de membres de l’association France-Dépression. 

 

Accueil Articles
© Copyright 2014 Publié par Jean-Michel Imperatrice Psychanalyste et psychopraticien
www.jmimperatrice.fr, tous droits reservés. Reproduction interdite sans accord préalable.